Ma première bénédiction d’utérus

ma première bénédiction d'utérus, endométriose, endoblog

Quand je suis arrivée à Barcelone ce soir d’hiver, il faisait nuit et la température était douce.

Sur la route pour rejoindre mon premier cercle de femmes, je me suis inexplicablement sentie légère et libre.

Une sensation de paix et de gratitude m’a envahi.

Je ne savais pas du tout à quoi m’attendre mais j’étais toute excitée de suivre pour la première fois mon intuition et de vivre cette nouvelle expérience de la bénédiction d’utérus.

Je suis arrivée tranquillement devant l’immeuble. Un immeuble banal comme tous les autres, où je suis montée à pas de louve, un peu inquiète.

 

À la rencontre de mon premier cercle de femmes

 

Au fond de l’appartement m’attendaient déjà 6 femmes, de tout âge et de tout horizon. Elles étaient réunies en cercle au centre de la pièce.

Un autel siegait sur le côté.

Je reconnais m’être demandée, l’espace d’un instant, si je n’étais pas tombée sur une secte, pourtant mon intuition m’a vite rassuré.

La pièce sentait bon la fleur d’oranger, une odeur que j’affectionne particulièrement.

Les lumières étaient tamisées, les femmes muettes et on pouvait respirer dans l’air une ambiance de paix et d’harmonie.

Sans trop savoir pourquoi je me suis dit avec un brin de jugement que toutes ses femmes me semblaient très masculines et un peu « perchées ».

Je n’étais pas sur d’être à ma place mais je suis restée là en silence à attendre.

 

Ensuite, la maître de cérémonie, la « Moon Mother » a pris la parole.

Elle nous a expliqué pendant 10 bonnes minutes que le corps de la femme et le cycle féminin sont connectés à la Lune et la Terre.

Que la femme, à travers son cycle menstruel, transite à travers les différentes énergies lunaires (lune croissante, pleine lune, lune décroissante et lune obscure). Celles-ci se connectant à leur tour aux différentes saisons (printemps, été, automne et hiver).

Nous avons échangé brièvement sur le sujet et posé des questions sur ses 4 phases du cycle, des lunes et des saisons.

Je me suis vite laissée prendre au jeu.

Ses explications m’ont semblé extrêmement intéressantes et utiles pour apprendre à appréhender mon cycle et comprende mon déréglage hormonale responsable de mon endométriose.

Des tonnes de questions me sont apparues, ma curiosité et mon interêt étaient piqués.

Caroline, la « moon mother« , a répondu bienveillante à quelques unes de mes nombreuses questions et voilà que le temps s’était envolé, la cérémonie débutait.

 

ma première bénédiction d'utérus, endométriose, endoblog

 

La Cérémonie de bénédiction d’utérus

 

Après avoir chacune déposé une bougie et un objet personnel sur l’autel, nous avons rempli un bol d’eau en y mettant une intention (j’ai choisi la guérison) et nous nous sommes assises en silence dans une position confortable pour commencer la méditation.

Caroline nous a guidé au son de sa voix à nous connecter à la terre, à nous enraciner comme un arbre et à sentir notre utérus.

La méditation m’a beaucoup plu, la visualisation aussi.

Malheureusement, au moment de connecter à mon utérus, je n’ai pas senti grand chose, mis à part un gros bloquage.

Je médite fréquemment mais pourtant ce soir là dans ce contexte, le lacher prise n’a pas été au rendez-vous.

Cela m’a vraiment interpellée, car j’ai eu beau me centrer et me concentrer, il n’y avait rien à y faire.

Je ressentais une grosse résistance comme si j’étais « mise sous clefs ».

 

À la fin de la cérémonie, le cercle a eu du mal à se quitter.

Nous sommes restées plus d’une heure à papoter devant l’ascenseur, en bas de la cage d’escalier, devant la porte de l’immeuble, à chaque aurevoir, une nouvelle conversation nous ramenait à l’échange et au partage.

Je suis pourtant repartie mitigée.

Partagée entre la sensation d’avoir découvert mon essence et la frustration de ne pas avoir réussi à débloquer ce noeud en mon intérieur.

L’expérience restera positive. J’ai decouvert les prémices de quelque chose qui m’appelle et je suis désormais confortée dans mon idée que quelque chose bloque en moi.

La prochaine cérémonie sera peut être la bonne.

Cette fois-ci, je serai derrière mon ordinateur, dans l’intimité de mon Home Sweet Home et j’espère que cela m’aidera à me connecter plus facilement à moi même.

 

Pour en savoir plus sur la bénédiction d’utérus ou vous inscrire à la prochaine méditation gratuite donnée en ligne par Miranda Gray, c’est par ici !

Une chose est sure, mon prochain livre de chevet sera lune rouge. Respecter et « dé-démoniser » mon cycle menstruel me semble une évidence à mettre en place dans ma vie de femme atteinte d’endométriose.

 

Et vous les filles, une expérience ou un interêt pour la bénédiction d’utérus et la puissance du féminin ?

 

 

 

 

article précédent
article suivant

2 Commentaires

  1. Aurore
    17 avril 2018 à 17 h 00 min

    C’était une expérience très intéressante en effet ! Oui je vais bien. Merci Stéph. J’espère que toi aussi. Gros Bisous

  2. Stef
    16 avril 2018 à 21 h 13 min

    Ça a l’air intéressant et j’avoue que je me laisserai bien tenter . Bisous en espérant que tu vas bien

Laisse-moi un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.